07 octobre 2017 ~ 0 Commentaire

La littérature

Depuis que l’écriture existe, l’Homme a toujours voulu mettre par écrit de nombreux sujets (au départ ayant très à la religion, puis se divertissant dès l’Antiquité avec les différentes formes de théâtre). Depuis cette époque, nous pouvons noter l’abondance de genres tel que nous pouvons le voir aujourd’hui, puisque nous pouvons en dénombrer dix de nos jours.

Avant d’aller définir chaque genre, il faudrait définir la littérature. Selon le dictionnaire en ligne Larousse, nous pourrions définir cette dernière de deux manières différentes. La première affirme qu’il s’agirait de l’ensemble des œuvres écrites auxquelles on reconnait une finalité esthétique, et, selon la seconde, la littérature regrouperait des œuvres considérées du point de vue du pays, de l’époque, du milieu où elles s’inscrivent, et du genre auxquelles elles appartiennent.

Nous allons voir comme nous pourrions définir les dix genres littéraires actuels dans un premier temps, puis nous verrons quelques exemples pour chaque genre.

 

I. La définition des différents genres

Les deux premiers genres qui nous intéressent sont la biographie et l’autobiographie. Alors que la première est le récit de la vie d’une personne ou d’un personnage écrit à la troisième personne, l’autobiographie est un petit peu plus complexe. En effet, ce type particulier de biographie est un récit à la première personne écrit par un auteur sur sa propre vie. Il s’agirait donc d’un récit rétrospectif dont le défaut principal est l’objectivité des faits relatés. Pouvons-nous alors croire entièrement le texte que nous lisons ? Dans tous les cas, il existe de nombreux sous-genres tels que le journal, les mémoires et les souvenirs entre autres.

Ensuite, nous pourrions évoquer le conte, la fable et la poésie. La fable est un court récit personnalisant des animaux dans une histoire moralisante que nous pourrions facilement coller sur le monde réaliste. Ce texte possède également toujours une morale qui a souvent une vision critique. Le conte lie quant à lui la nouvelle, pour sa forme, et l’apologue, pour sa morale. Il se déroule dans un monde imaginaire dans lequel les personnages surréalistes ont une portée importante. Il existe plusieurs types de contes différents : les contes traditionnels ou merveilleux, les contes philosophiques, les contes fantastiques et les contes gothiques. La poésie serait, selon le dictionnaire Larousse, l’art d’évoquer et de suggérer les sensations, les impressions, les émotions les plus vives par l’union intense des sons, des rythmes, des harmonies, en particulier par les vers. Nous pourrions en déduire que ce genre littéraire est un genre mettant en lumière les sentiments de l’auteur.

Passons à présent à l’étude de la nouvelle, du roman et du genre épistolaire. Ce dernier peut être pris comme un recueil de correspondance entre deux personnes ou personnages, qu’elle soit réelle ou fictive. Le roman est, quant à lui, un récit fictif écrit en prose et caractérisé par sa longueur et par sa partition en chapitres. La nouvelle est, pour finir, déterminée par sa brièveté et son intrigue « simple » et « pas très développée ».

Enfin, étudions l’essai et le pamphlet. Nous pourrions assimiler celui-ci à la nouvelle à la seule différence que le pamphlet est un texte à visée critique. Comme la plupart des genres que nous venons de voir (à l’exception de la fable et de la poésie), l’essai est un texte en prose. Il consiste à avoir une rédaction argumentative (ou personnelle) à partir de laquelle nous sommes à même de déduire la pensée de l’auteur.

 

II. Les œuvres caractéristiques des différents genres

Comme biographies célèbres, nous pourrions citer Primo Levi ou la tragédie d’un optimiste d’Assinimov ou encore Beckett de J. Knowlson. Au niveau des autobiographies, nous pourrions évoquer Histoire de ma vie de George Sand, les Confessions de Jean-Jacques Rousseau, les Mémoires d’outre-tombe de Chateaubriand, ou la Vie de Henri Brulard de Stendhal entre autres.

Continuons avec les contes, les fables et les poésies connus. Quand nous évoquons les contes, plusieurs titres nous viennent en tête, tels que Aladin, Cendrillon, La Belle et la Bête, Le Chat Botté, La petite filles aux allumettes ou encore Hansel et Gretel. Pour les fables, nous pourrions évoquer l’œuvre éponyme de Jean de La Fontaine (Fables), Le Lion et le Renart reconnaissant de Clément Marot, Renart le Bestourné de Rutebeuf ou encore, l’œuvre antique de ce classement, Les Travaux et les Jours d’Hésiode, datée du VIIe siècle avant l’Ere Commune. Les œuvres de poésie les plus connues, pour terminer, seraient, entre autres, Les Fleurs du Mal de Baudelaire, Poésies d’Arthur Rimbaud et Fureur et Mystères de René Char.

Les œuvres épistolaires que nous pourrions énumérer sont les Mémoires de deux jeunes mariés de Honoré de Balzac, La Lys dans la vallée de Félix de Vandenesse, et Dracula de Bram Stolker (œuvre mélangeant des lettres et des passages de journaux intimes). Continuons avec quatre romans que j’ai lu personnellement : La Voie des Rois de Brandon Sanderson, L’Epée de Vérité de Terry Goodkind, Voyage au centre de la Terre de Jules Verne et Nana d’Emile Zola. Concernant les nouvelles, nous pourrions citer quatre œuvres méconnues : Le Futur antérieur de Marc Alpuzzo, La Cinquième partie d’Elia Borceló, Le Déclin de la Terre d’Antonio Bellonni, et Question de confiance de Romain Billot.

Terminons par évoquer les essais et les pamphlets que nous avons retenus. Nous avons regroupé ici quatre essais : l’œuvre éponyme de Montaigne (Essais), les Pensées de Blaise Pascal, les Essais sceptiques de Bertrand Russel, et Les Monstres et les Critiques de J.R.R. Tolkien. Deux pamphlets ont, quant à eux, attirés mon attention : il s’agit de la Satire Ménippée de Juste Lipse et de J’accuse d’Emile Zola.

 

Pour conclure, nous pouvons dire que la littérature se décompose en dix genres. Ces genres sont apparus et ont évolué des débuts de l’écriture il y a environ 40.000 ans avec l’art rupestre, une potentielle première forme d’écriture, ou 6.000 avant l’Ere Commune si nous parlons des premières formes d’écriture à proprement parler.

http://www.studyrama.com/IMG/pdf/methodo_francais_01-2.pdf

http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/po%C3%A9sie/61960

http://george.sand.pagesperso-orange.fr/Biblio5.html

http://www.dessins-animes.net/t90-les-contes-les-plus-celebres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Roman_%C3%A9pistolaire

http://www.larousse.fr/encyclopedie/divers/fable/50876

http://jplanque.pagesperso-orange.fr/Liste_auteurs.htm

http://www.hominides.com/html/dossiers/ecriture-origine-naissance-premieres-ecritures.php

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Nostralectio |
Lettres aux scienteux |
Lapetiteabeilleadit |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Pouny11
| Magieecriture
| Le secret de plume